Présentation générale

Les questions scientifiques, technologiques, médicales et environnementales sont au cœur d’un ensemble d’enjeux. Ce master a pour objectif de former des étudiants et des professionnels capables d’y répondre en saisissant leurs dimensions, politiques, économiques et scientifiques. Ce master permet aussi d’articuler théories et pratiques dans la conduite de recherches et de projets de terrain.

En deuxième année du master Science et Société, trois orientations sont proposées :

Le master propose un enseignement exigeant, pluridisciplinaire et ouvert à l’international. Il vise à former les étudiants de façon pointue, mais avec des compétences larges. Il offre un choix d’enseignements de spécialisation qui permet la construction d’un parcours adapté au profil et au projet personnel de chaque étudiant. Après un enseignement en tronc commun, des parcours thématiques sont proposés. Les étudiants du M2 ont la possibilité de passer un semestre dans une université européenne du réseau ESST.

Les points forts du master

  1. Des thématiques d’enseignement et de recherche au cœur des débats publics
  2. Un parti pris méthodologique et pédagogique résolument pluridisciplinaire
  3. Une formation largement ouverte sur l’international
  4. Un adossement à des équipes de recherche internationalement reconnues
  5. Des partenariats avec de nombreuses structures professionnelles

Objectifs

À l’issue de la formation, l’étudiant doit avoir acquis une bonne connaissance:

  • de l’histoire et des enjeux sociaux, politiques, économiques, culturels, philosophiques et éthiques relatifs aux sciences, aux technologies et à la médecine;
  • des modalités d’organisation et de gestion des secteurs et des institutions en charge de la production des connaissances, de l’expertise et de l’administration des activités scientifiques, technologiques et médicales sur le plan national, européen et international;
  • des principaux travaux, méthodes et approches des sciences humaines et sociales utilisés dans les études sociales et culturelles des sciences, des technologies et de la médecine.

Le master propose un enseignement généraliste, complété par un enseignement de spécialisation pointu pour doter l’étudiant d’un ensemble de compétences :

  • mettre en œuvre des outils méthodologiques pour la conduite de recherches : recherche et constitution de bibliographies, utilisation de bases de données, conception et mise en œuvre d’enquêtes de terrain, rédaction de synthèses en français et en anglais;
  • concevoir et conduire des projets et des études opérationnelles en fonction de son domaine de spécialité : administration et politique de la recherche au niveau régional, national et européen, organisation de l’expertise et des débats publics, interfaces institutions scientifiques/ publics et associations (conférences de consensus, concertation publique, enquêtes d’opinion…);
  • définir un projet professionnel individualisé

Publics concernés

Le master s’adresse à différents publics d’étudiants avec l’ambition :

  • de former de futurs professionnels et de futurs chercheurs œuvrant à l’interface des domaines science/technologie/médecine et société;
  • d’apporter une formation complémentaire à de futurs professionnels ou à des professionnels déjà en poste — scientifiques, médecins, pharmaciens, ingénieurs ou administrateurs de la recherche et de l’expertise, enseignants — qui souhaitent mettre en perspective leurs connaissances, approfondir la compréhension des enjeux sociaux des sciences, des technologies et de la médecine et acquérir un atout supplémentaire dans l’exercice de leur profession.

Débouchés

En formation initiale, le master prépare les étudiants à un ensemble de professions, en fonction des enseignements de spécialisation choisis. Il vise également à apporter une formation complémentaire à de futurs professionnels ou à des professionnels déjà en poste poursuivant des études à titre personnel ou pour acquérir un atout supplémentaire dans l’exercice de leur profession.

Les principaux secteurs professionnels concernés sont :

  • le domaine de l’administration, de la gestion de la recherche et de l’expertise dans des établissements publics ou privés, des associations;
  • l’enseignement des sciences, des technologies, de l’histoire, de la philosophie et des sciences sociales;
  • les agences publiques, les collectivités territoriales ou les organisations internationales, dans des postes d’élaboration, de management et d’évaluation des politiques liées aux sciences, à l’environnement et au développement durable;
  • les entreprises qui doivent intégrer une dimension environnementale dans leurs activités [industrie, transports, logement, énergie, agroalimentaire…] ; économie verte, développement durable;
  • la préparation d’un doctorat pour intégrer le domaine de l’enseignement et de la recherche.